Si j'y arrive, pourquoi pas vous...

03 janvier 2018

- Flamiche ou crash test de la pâte feuilletée rapide mille fois validée -

AZ2A9646

    Je ne sais pas vous, mais en cuisine j'ai des petits graals, des recettes que j'aimerais trouver mais qui semblent plus ou moins inaccessibles... La pâte feuilletée en faisait partie. Marre d'acheter celle du supermarché dans lequel je vais de moins en moins, marre d'avoir une pâte de forme ronde quand la plupart des recettes nécessiteraient un rectangle (Ils ont dû s'en apercevoir, parce qu'ils en ont sorti une en forme de rectangle dernièrement...), marre d'une liste d'ingrédients suspects, marre quoi... Mais mon dernier test de la pâte feuilletée s'était soldé par un échec cuisant après plusieurs heures de boulot ! J'ai failli me faire une raison... Mais tout vient à point à qui sait attendre et voici que le hasard met une recette de pâte feuilletée "facile et rapide" sur mon chemin, avec une photo comme je les aime (Oui je suis très sensible aux photos...). Cette recette magique, je l'ai trouvée sur le blog de châtaigne. Elle en a fait une magnifique galette des rois aux pralines roses, n'hésitez pas à aller y faire un tour ! (Et si je me trouvais une petite recette de pralines roses à crash tester, tiens !)

  Pour l'équivalent de deux pâtes feuilletées:

  - 250 g de farine
  - 200 g de beurre
  - 125 g d'eau froide
  - 1 c. à c. rase de sel fin

    Diluez le sel dans l'eau. Dans le bol du robot, versez la farine, le beurre bien froid coupé en petits cubes et l'eau salée. Mélangez au crochet à petite vitesse pendant une à deux minutes jusqu'à ce que tous les ingrédients soient décollés des bords du bol, mais sans que le beurre soit incorporé à la pâte. Vous devez obtenir un pâton un peu collant et pas très homogène.

    Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte en forme de rectangle vertical trois fois plus long que large d'un gros centimètre d'épaisseur (si le beurre colle un peu au plan de travail, décollez avec la lame d'un couteau et n'hésitez pas à refariner le plan de travail).

    Repliez le tiers supérieur de la pâte sur le tiers du milieu. Puis repliez le tiers inférieur sur les deux précédents. Vous devez obtenir un carré. (Si vous ne visualisez pas bien, allez voir sur le blog de châtaigne, elle a fait toutes les photos des étapes intermédiaires...) Tourner le carré obtenu d'un quart de tour vers la droite. Re farinez votre plan de travail. Vous venez de faire votre premier "tour". Répétez l'opération quatre fois (Etalez la pâte en rectangle trois fois plus long que large, repliez le haut, repliez le bas, un quart de tour et farinez le plan de travail). Au total, vous devez effectuer cinq "tours".

    Une fois le dernier tour effectué, filmez la pâte et placez la une heure au réfrigérateur si vous voulez l'utiliser tout de suite ou vous pouvez la congeler...

    Pour ma part, le crash test n'était validé qu'après utilisation, et essayant de manger un peu plus de légumes, je suis tombée sur une recette de flamiche, une sorte de tarte aux poireaux. Recette doublement validée !

    Pour 6 personnes:

  - 2 rouleaux de pâte feuilletée (ou la recette ci-dessus)
  - 1 kg de poireaux
  - 1 c. à s. d'huile d'olive
  - 30 g de beurre
  - 2 c. à s. de farine
  - 150 g de crème fraîche épaisse
  - sel, poivre, noix de muscade
  - 1 jaune d'oeuf pour la dorure

    Laver et émincez finement les poireaux.

    Préchauffez le four à 200°C.

    Faire chauffer l'huile et le beurre dans une cocotte. Faire revenir les poireaux jusqu'à ce qu'ils aient rendu toute leur eau (environ un quart d'heure).

    Retirez la cocotte du feu, saupoudrez les poireaux de farine et bien mélanger. Remettre sur le feu et bien mélanger.

    Quand la farine est bien incorporée, retirer à nouveau la cocotte du feu. Ajoutez la crème fraîche, salez, poivrez et ajoutez une pincée de noix de muscade. Remettez la cocotte sur le feu et faire épaissir en remuant. Versez dans un saladier pour faire refroidir la préparation.

    Mettre votre plaque de cuisson au four pendant qu'il préchauffe pour que celle-ci chauffe aussi. (Il parait que ça permet à la pâte de cuire uniformément et de devenir bien dorée et croustillante)

    Etalez la moitié de votre pâte feuilletée en forme de rectangle. Disposez-la sur une feuille de papier cuisson. Mélangez le jaune d'oeuf avec une cuillère à café d'eau et dorez le pourtour de la pâte sur deux centimètres environ. Répartissez la préparation aux poireaux refroidie sur la pâte sur un centimètre d'épaisseur environ en laissant le pourtour doré libre.

    Etalez la seconde moitié de pâte et découpez de fines bandes de pâte. Disposez les en treillis sur les poireaux. Découpez les morceaux de pâte qui dépassent autour. Dorez le treillis avec le reste de dorure à l'oeuf.

    Déposez le tout sur votre plaque de cuisson préchauffée. Laissez cuire 30 mn. Ma pâte a fait une bulle au milieu, un petit coup de pointe de couteau et hop, ni vu, ni connu... Dégustez votre flamiche bien dorée et croustillante !

    Pour ma part, cette recette de pâte feuilletée me satisfait pleinement. Le feuilletage est peut-être un poil moins spectaculaire que celui de la pâte feuilletée classique et les puristes crieront peut-être au scandale, mais le résultat après un quart d'heure d'effort me convient... Le repos d'une heure vous effraie, pensez à préparer votre garniture en attendant !

    Alors on se les tente ces pralines roses ?! Quelqu'un veut de la galette aux pralines ?

Posté par Lucile Poppins à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


21 décembre 2017

- Kanelbullar ou brioche de noël à la cannelle -

AZ2A9635

 

    Une de mes recettes coup de coeur du moment, les kanelbullars ! Des petites brioches toutes mimi à la cannelle et à la cardamome, qui embaument la maison de leur parfum qui vous envoie direct sur la planète noël !

Pour 10 petites brioches:

  - 300 g de farine
  - 60 g + 50 g de beurre
  - 170 ml de lait entier de préférence
  - 1 sachet de levure de boulanger (5 g)
  - 35 g de sucre
  - 1/2 c. à c de sel
  - 1/2 c. à c. de cardamome moulue
  - 50 g de sucre roux ou de cassonade
  - 2 c. à c. de cannelle moulue
  - 1 jaune d'oeuf
  - un demi verre de sucre glace et un peu de lait pour le glaçage

    Versez dans le bol du robot les 60 g de beurre fondu, le lait tiédi et la levure, mélanger un peu.

    Ajoutez la farine, le sucre, le sel (attention, le sel ne doit pas toucher la levure) et la cardamome. Commencer à pétrir avec le crochet à vitesse 1, puis quand tous les ingrédients sont bien incorporés, pétrir pendant 10 mn à la vitesse 2. Vous devez obtenir une pâte élastique et bien lisse.

    Farinez légèrement le bol et la boule de pâte, recouvrez d'un torchon et laissez lever la pâte pendant une heure dans un endroit chaud, jusqu'à ce qu'elle double de volume.

    Préparez la garniture en mélangeant dans un bol 50 g de beurre mou, le sucre et la cannelle (je glisse le bol un peu dans le four en train de préchauffer pour obtenir un mélange qui s'étale facilement).

    Etalez la pâte en forme de rectangle, puis badigeonnez la garniture sur toute la surface (avec les doigts, c'est encore ce qui marche le mieux chez moi...). Repliez la pâte en 3 et l'aplatir légèrement.

 

 

AZ2A9611AZ2A9615

 

AZ2A9614AZ2A9616

 

    Découpez 10 lanières dans la longueur et coupez chaque lanière en deux sans aller jusqu'au bout.

AZ2A9618

 

    Entortillez les deux brins.

AZ2A9619AZ2A9620

    Enroulez le tout en forme d'escargot.

AZ2A9622

    Disposez les kanelbullars sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisser lever encore 30 minutes.

AZ2A9625

    Dorer les kanelbullars avec le jaune d'oeuf battu avec un peu d'eau. Enfourner les brioches dans un four préchauffé à 180°C pour 15 minutes.

    A la sortie du four, mélangez un demi verre de sucre glace et une ou deux cuillères à soupe de lait et utilisez ce mélange pour parsemer sur les brioches de façon à les glacer un peu. Le plus tôt vous les mangez, le plus moelleuses elles seront...

    Si vous devez les préparer pour le lendemain, j'ai testé une version avec de la crème liquide à la place du lait, qui lève un peu moins, mais reste moelleuse plus longtemps... Régalez vous !

Posté par Lucile Poppins à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

- Blanquette de veau -

AZ2A9639

    Une chouette recette de blanquette de veau, sans difficulté particulière, pour rassembler des copains lors des longues soirées d'hiver ! Attention, prévoir de commencer la recette minimum 3 heures avant dégustation, mais cette recette peut aussi facilement se préparer à l'avance et se réchauffer ensuite...

Pour 6 personnes:

  - 800 g de veau sorti du frigo une bonne demie heure avant de réaliser la recette (pour le choix du morceau, demandez conseil à votre boucher en fonction de vos goûts)
  - 60 g de beurre
  - 2 c. à s. de farine
  - 15 cl de vin blanc (J'ai utilisé du chablis, dégusté ensuite avec la blanquette)
  - 1 gros oignon
  - 4 clous de girofle
  - 5 feuilles de laurier
  - 2 branches de thym
  - 10 cm de vert de poireau
  - 200 g d'oignons grelots (J'en ai trouvé seulement chez Picard)
  - 2 carottes
  - 20 petits champignons de Paris
  - 30 cl de crème liquide
  - 2 jaunes d'oeufs
  - 1 c. à s. de jus de citron
  - sel, poivre, noix de muscade

    Faites fondre 40 g de beurre dans une cocotte sur feu assez fort. Une fois fondu, ajouter le veau (attention à ne pas couper des morceaux trop petits, des cubes de 5 cm de côté environ seront parfaits). Salez, poivrez généreusement. Faites colorer la viande, si elle rend du jus, retirez-en un peu. Quand la viande est bien saisie de tous les côtés, saupoudrez des deux cuillères de farine. Mélangez soigneusement pour bien la répartir dans la cocotte.

    Déglacez avec le vin blanc. Puis ajoutez progressivement de l'eau froide jusqu'à recourvrir totalement la viande (Vous pouvez y aller largement).

    Ficelez ensemble le vert de poireau, le thym et les feuilles de laurier pour réaliser un bouquet garni. Coupez une demie carotte en rondelles. Mettre le bouquet garni et les rondelles de carotte dans le bouillon avec la viande.

    Coupez l'oignon en deux et piquez chaque moitié avec deux clous de girofle. Mettez-les également dans le bouillon.

    Fermez le couvercle, puis baissez le feu au minimum pour maintenir une légère ébullition. Faites cuire 2h à 2h30 en mélangeant de temps en temps.

    Au bout de ce temps, vérifiez la cuisson de la viande. Si elle n'est pas très tendre, poursuivez encore un peu la cuisson. Ajoutez un peu d'eau au besoin.

    Quand la viande est bien moelleuse, retirez-la du bouillon, ainsi que les carottes, l'oignon et le bouquet garni. Ne gardez que la viande et les carottes pour la suite de la recette. Faites bien attention à récupérer les quatre clous de girofle, ce n'est pas très agréable à croquer...

    Mettez maintenant les oignons grelots et le reste des carottes épluchées et coupées en rondelles dans le bouillon.Otez une partie du pied des champignons et lavez-les. Ajoutez-les entiers dans le bouillon. Laissez bouillir entre une demie heure et une petite heure. Les légumes doivent être cuits et le jus un peu réduit et sirupeux.

    Versez alors la crème.

    Enlever ensuite les légumes et mettez-les de côté avec la viande. Salez, poivrez et ajoutez de la noix de muscade dans la sauce en fonction de votre goût.

    Dans un bol, mettre les deux jaunes d'oeufs. Mélangez-les et versez dessus une bonne louche de sauce bien chaude. Ajoutez la cuillère de jus de citron et bien mélanger au fouet. Reversez alors le tout dans la sauce bien chaude en fouettant. Ajoutez les 20 g de beurre restant, mélangez bien et remettez la viande et les légumes dans la sauce.

    Servez avec du riz, des pâtes ou des pommes de terre, ou tout ce qui vous fera plaisir...

    Si vous préparez cette blanquette la veille et que la sauce est trop ferme, ajoutez un peu d'eau en la faisant réchauffer !

    Invitez des amis et profitez de la soirée ! Bon appétit à tous !

Posté par Lucile Poppins à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 octobre 2017

- Tagliatelles et poêlée d'aubergines à l'orientale -

AZ2A4703

    Parfois, le hasard fait bien les choses... Dans le dernier numéro de "Slowly veggie" n°10, une recette épicée me faisait de l'oeil et il me fallait du sumac, épice que j'avais achetée il y a quelques temps, en me demandant ce que j'allais bien pouvoir en faire... Et ben, ce sera pâtes !

Pour 2 à 3 personnes:

  - 350 g d'aubergine (j'ai pris une petite normale et une petite blanche marbrée violette)
  - 250 g de tagliatelles (ou de parpadelles)
  - 50 g de dattes (3 grosses dattes medjhol)
  - 50 g de noisettes
  - le zeste d'un demi citron bio
  - 1/2 c. à c. de piment d'Espelette
  - 25 cl de bouillon de légumes
  - 4 c. à s. d'huile d'olive
  - 1 c. à s. de concentré de tomates
  - 1 oignon
  - 1 gousse d'ail
  - 1 c. à c. de graines de cumin
  - 1 c. à c. de graines de coriandre
  - 1 c. à c. de graines de nigelle
  - 1/2 c. à c. de graines de cardamome
  - 1 c. à c. de sumac
  - sel, poivre

    Concassez les noisettes grossièrement puis torréfiez-les à sec dans une poêle.

    Epluchez l'oignon et la gousse d'ail, dégermez l'ail, puis hachez-les grossièrement.

    Prélevez 3 lanières de zeste de citron à l'aide d'un économe.

    Taillez les aubergines en dés de 1 à 2 cm.

    Coupez les dattes en morceaux moyens.

    Dans un bol, mélangez le sumac avec les graines de cumin, de nigelle, de cardamome et de coriandre.

    Faites chauffer 2 c. à s. d'huile dans une grande sauteuse, puis faites revenir le mélange d'épices quelques secondes sur feu vif, en remuant.

    Ajoutez l'oignon et l'ail, puis faites revenir 2 mn, en remuant. Ajoutez les dés d'aubergine et le piment, puis faites revenir 3 mn supplémentaires.

    Ajoutez le concentré de tomates et le bouillon de légumes, puis portez à ébullition, en remuant. Couvrez et laissez mijoter 10 mn.

    Pendant ce temps, faites cuire les pâtes dans une casserole d'eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet.

    Hors du feu, ajoutez aux aubergines, le zeste de citron, les noisettes et les dattes, salez, poivrez. Egouttez les pâtes puis enrobez-les du reste d'huile.

    Répartissez dans les assiettes la poêlée d'aubergines et les pâtes, Décorez de quelques brins de ciboulette...

Posté par Lucile Poppins à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 octobre 2017

- Les pancakes de Rose Bakery -

AZ2A3995

    Une petite recette tellement facile et rapide que ça donne envie de la retenter pour égayer les matins un peu difficiles ou les brunchs entre copines !

Pour 7 à 8 pancakes:

  - 2 oeufs
  - 22 cl de lait
  - 5 c. à s. de beurre fondu froid
  - 190 g de farine
  - 1/2 c. à c. de sel
  - 1 c. à s. de sucre en poudre
  - 4 c. à c. de levure chimique

    Dans un saladier, battre les oeufs avec le lait et le beurre. Réserver.

    Au-dessus d'un second saladier, tamiser la farine, puis incorporer le sel, le sucre et la levure.

    Incorporer le mélange liquide au mélange sec en remuant délicatement jusqu'à ce que les ingrédients soient bien liés. La règle d'or de Rose pour réussir vos pancakes? Ne pas trop travailler la pâte et utiliser une cuillère en bois pour la tourner, pas plus de 8 fois selon elle ! Chez moi, c'était peut-être un peu plus, mais guère, le résultat est resté un peu grumeuleux...

    Graisser une poêle avec un peu de beurre (comme pour faire des crêpes). Verser deux à trois cuillères à soupe de pâte. Vous pouvez faire plusieurs tas à la fois, attention cependant, ça s'étale un peu.

    Cuire le pancake à feu moyen (niveau 5 sur 9 sur ma plaque induction), jusqu'à ce que des petites bulles se forment à la surface, puis le retourner. Laisser cuire une minute sur l'autre face.

    Servir sans attendre car les pancakes sont meilleurs chauds.

    Vous pouvez accompagner de miel, de sirop d'érable, de confiture, de fruits frais... Vous pouvez même mettre quelques myrtille à la surface à la cuisson avant de retourner le pancake.

    J'ai trouvé cette recette dans le livre "Breakfast Lunch Tea" de Rose Bakery, une vraie mine d'or de recettes pour des moments cosy comme je les aime.

Posté par Lucile Poppins à 18:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 août 2017

- Rillettes de sardines au whisky, crémeux de chou-fleur -

AZ2A1618

    Aujourd'hui, j'avais envie de popoter. J'ai ouvert, il n'y a pas longtemps, le livre "Recettes pour recevoir" leçon de cuisine par Anne-Sophie Pic. En le feuillettant, j'avais envie de cette petite chose mignonne, entre l'amuse-bouche et l'entrée. Alors go !

Pour 4 personnes:

  - 6 belles sardines ou deux boîtes de 70 g de sardines grillées avec seulement de la sardine et du sel
  - 100 g de beurre demi-sel mou
  - 2 c. à s. de whisky
  - 30 g de crème épaisse
  - le jus d'1/2 citron jaune
  - sel fin, poivre du moulin
  - 200 g de chou fleur
  - 85 g de crème liquide
  - 1 trait de vinaigre de xeres ou autre
  - 3 c. à s. d'huile d'olive
  - quelques feuilles de persil plat
  - 6 tranches de pain de mie assez fines (ou 12 pour une entrée plus conséquente)
  - 50 g de beurre clarifié (si vous ne savez pas comment faire, un petit tour sur google vous montrera)

 

    Les rillettes de sardines

    Ecrasez légèrement les sardines égouttées à la fourchette. Mixez-les avec le beurre demi-sel mou et le whisky. Filtrez ce mélange à la passoire fine (partie la plus fastidieuse pour moi, j'ai utilisé un chinois et ça avait un peu de mal à passer à travers). Ajoutez le jus de citron, salez, poivrez. Battez la crème avec un fouet (pas évident pour seulement 30 g) et ajoutez-la délicatement au mélange.

    Le crémeux de chou-fleur

    Détaillez les sommités du chou et éliminez les parties les plus dures. Emincez-en quelques tranches finement. Faites cuire le reste du chou à l'eau bouillante salée. Quand il est bien tendre, égouttez-le. Mixez très finement, puis ajoutez 40 g de crème liquide. Placez au frais. Battez les 45 g de crème restants avec un fouet pour la monter. Ajoutez-la au mélange bien frais.

    Les melbas

    Avec un verre, formez 12 ronds dans les tranches de pain de mie. Imbibez-les très légèrement de beurre clarifié. Déposez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Recouvrez-les d'une autre feuille de papier sulfurisé et posez une autre plaque par dessus le tout. Enfournez-les pendant 8 mn th.6 (180°C) pour les colorer. Au bout des 8 mn, retirez la plaque et la feuille de papier du dessus et repassez quelques minutes au four pour que ce soit doré à point. Laissez refroidir sur une grille.

    La présentation

    Posez un melba, puis une cuillère de rillettes de sardines, puis un autre melba et une cuillère de crème de chou-fleur. Terminez ce montage par un melba. Mélangez le chou émincé, l'huile d'olive, le vinaigre et le persil, puis déposez cette petite salade sur le dernier melba.

  Si vous utilisez des sardines fraîches, faites lever les filets par le poissonnier, poêlez-les quelques minutes avec un peu d'huile d'olive, laissez refroidir et poursuivez la recette comme indiqué.

  Cette recette est très chouette au goût. Pour une entrée un peu plus conséquente, je vous suggère de prendre 12 tranches de pain de mie et de tailler des cercles plus gros. Pour les melbas, les tranches de pain de mie devant être assez fines, j'ai pris des tranches standards que j'ai légèrement retaillées dans l'épaisseur avec un couteau à pain. C'est un peu fastidieux, mais je pense que les rillettes de sardines et la crème de chou fleur peuvent être préparées la veille. Mélangez simplement avec les crèmes fouettées le jour même.

 

Enregistrer

Posté par Lucile Poppins à 15:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 août 2017

- Le croque tomate-mozza -

AZ2A0950

    Ce soir, j'avais envie de gourmandise, pas d'idée précise, alors direction la bibliothèque de cuisine. Et quand je pense gourmandise et que je tombe sur un livre de croques de Philippe Conticini, je sais que je suis au bon endroit ! Plus qu'à choisir... Ce soir, ce sera donc, croque tomate-mozza !

Pour un croque :

  - 2 tranches de pain de mie complet (bio de préférence pour la version pain complet)
  - un peu de beurre pommade (plus facile à tartiner)
  - 3 belles feuilles de basilic
  - 4 tranches fines de parmesan (7 g)
  - 3 fines tranches de tomate
  - 1 c. à c. d'huile d'olive
  - 1 c. à c. de vinaigre balsamique
  - 2 tranches de mozzarella di buffala (0,5 cm d'épaisseur)
  - une pincée d'origan séché
  - de la fleur de sel, du poivre du moulin

    Beurrer finement chaque tranche de pain de mie sur un côté seulement. Parsemer de fleur de sel. Retourner.

    Sur une des deux tranches, poser 2 feuilles de basilic, 4 tranches de parmesan et les fines tranches de tomate (retirez les pépins et égouttez les quelques instants pour retirer un peu d'humidité que ramollit le croque) en les chevauchant.

    Versez dessus un filet d'huile d'olive, quelques gouttes de vinaigre, parsemez quelques grains de fleur de sel, 2 tours de moulin à poivre et par dessus 2 tranches de mozzarella et la dernière feuille de basilic.

    Recouvrir avec l'autre tranche de pain de mie, face beurrée toujours côté extérieur. Parsemez d'origan.

    Cuire les croques dans un appareil à croques environ 3 mn jusqu'à ce qu'il prennent une belle couleur. Dégustez à la sortie de l'appareil à croques pour que le pain de mie reste bien croustillant !

 Au vu des autres recettes, je ne vais peut-être pas ranger l'appareil à croque tout de suite !

Recette extraite du livre "Croquez Monsieur !" de Philippe Conticini

Posté par Lucile Poppins à 19:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 mai 2017

- Mini foccacias apéro -

AZ2A3291

    Une autre petite recette végétarienne pour l'apéro ou à accompagner d'une petite salade pour un dîner léger... Elles se congèlent aussi très bien et un petit tour au micro ondes à la sortie du congélateur et elles sont comme neuves !

Pour 12 petites foccacias (de la taille d'une main à peu près):

    - 500 g de farine
    - 8 g de levure sèche de boulanger
    - 5 c. à s. d'huile d'olive
    - 1 c. à s. rase de sel
    - la garniture de votre choix

    Mélangez la farine et la levure dans un saladier, creusez un puits au centre. Versez l'huile, 25 cl d'eau tiède et le sel.

    Incorporez peu à peu la farine dans les liquides. Pétrissez vigoureusement pendant 5 min (Je l'ai fait au robot avec le crochet), puis formez une boule de pâte. Déposez-la dans un saladier et couvrez d'un linge.

    Laissez pousser 1h dans un endroit tiède ou à proximité d'une source de chaleur.

    Accomodez la pâte selon votre goût, voici quelques idées:

    - au persil et aux câpres : ajoutez 75 g de câpres hâchés grossièrement au couteau, 2 gousses d'ail hâchées et 1/2 bouquet de persil

    - aux tomates séchées : ajoutez 8 tomates séchées coupées grossièrement au couteau, 2 échalotes émincées finement et 1 gousse d'ail hâchée

    - aux herbes et au olives : ajoutez 50 g d'olives noires et/ou vertes coupées grossièrement, 1/2 oignon rouge émincé finement, 1 gousse d'ail hâchée et 2 brins de thym et une petite branche de romarin dont vous aurez hâché les feuilles

    Incorporez les ingrédients à la pâte sans trop la travailler.

    Préchauffez le four à 220°C.

    Détaillez la pâte en 12 morceaux de taille égale et disposez-lez sur une plaque anti adhésive farinée. Aplatissez-les légèrement pour former 12 petites foccaccias ovales de 1 cm d'épaisseur. Réservez 15 mn dans un endroit tiède, puis formez de petites alvéoles sur les foccacias à l'aide de votre doigt.

    Arrosez d'un filet d'huile d'olive et enfournez pour 25 mn, jusqu'à ce que les petites foccaccias soient légèrment dorées !

Cette recette est également extraite du magazine "Slowly veggie" n°8 de mai/juin...

Posté par Lucile Poppins à 13:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

- Muffins piquants aux carottes et au fromage -

AZ2A3294

    Aujourd'hui, je vous propose une très chouette recette trop facile pour l'apéro ! Des mini muffins moelleux comme il faut, à la carotte et au fromage... N'hésitez pas à en faire un peu plus que prévu, ça se congèle très bien et il suffit d'un petit tour au micro ondes pour les avoir comme neufs en cas de visite imprévue ! Fini les chips ! Par contre, ils sont meilleurs fait du jour même, si vous voulez les préparer à l'avance, congelez-les...

Pour 22 mini muffins:

    - 200 g de carottes
    - 175 g de farine
    - 75 g de fromage à pâte dure de votre choix (J'ai mis de la tomme au piment trouvée en vrac à la ferme auvergnate, dans la recette, c'était du gouda mi-vieux)
    - 2 oeufs
    - 125 ml de lait
    - 3 c. à s. d'huile d'olive
    - 1 pincée de piment d'espelette
    - 1.5 c. à c. de levure
    - 1 c. à c. de sucre
    - 1/2 c. à c. de sel

    Epluchez et râpez les carottes. Coupez le fromage en tout petits dés. Mélangez les oeufs, le lait et 2 c. à s d'huile d'olive.

    Préchauffez le four à 180°C. Mélangez la farine, la levure, le piment, le sucre et le sel. Ajoutez-les au mélange oeufs-lait. Mélangez très peu: la pâte doit rester grumeleuse. Ajoutez les carottes et les dés de fromage.

    Badigeonnez les moules avec le reste d'huile d'olive. Versez la pâte dans les moules et enfournez pour 20 à 25 mn (35 pour des muffins taille normale).

    Laissez refroidir avant de servir.

Cette recette est extraite du très chouette magazine "Slowly veggie", un vrai magazine de cuisine végétarien dont les recettes font vraiment envie, même aux carnivores !

Posté par Lucile Poppins à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

16 mai 2017

- Tarte panna cotta à la rhubarbe confite -

AZ2A3277

    Cette tarte est une tarte coup de coeur ! Facile, originale, que l'on peut préparer à l'avance (Il faut d'ailleurs commencer la veille) et adaptable en fonction des saisons, elle a eu le mérite de me faire découvrir la rhubarbe. J'ai trouvé cette recette sur le blog "Yeux friands et bouche bée".

    Je réalise cette tarte dans un moule à tarte antiadhésif rectangulaire à fond amovible de 35 x 11 cm

Pour une tarte:

Pâte sablée

   -  195 g de farine
    - 75 g de beurre froid coupé en cubes
   -  75 g de sucre glace
    - 1 pincée de sel
    - 1 oeuf + 1 jaune d'oeuf à température ambiante
    - 1 peu de blanc d'oeuf battu

Confit de rhubarbe
    - 700 g de rhubarbe épluchée et coupée en tronçons d'environ 10cm
    - 80 g de sucre
    - 3/4 d'une gousse de vanille

 

Panna Cotta

    - 200 ml de crème entière
    - 1/4 d'une gousse de vanille
    - 25 g de sucre
    - 1 feuille de gélatine (ou 0.25 g d'agar-agar)

    La veille, préparez la pâte et le confit de rhubarbe.

    Mettre la farine dans un saladier. Faire un creux et déposez le beurre, le sucre glace et la pincée de sel. Mélangez du bout des doigts en incorporant petit à petit la farine. Le mélange doit rester "granuleux" comme du sable.

    Creusez à nouveau un trou, ajoutez l'oeuf entier et le jaune, puis mélangez et pétrir quelques minutes jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et souple. Formez une boule, l'emballer dans du film alimentaire et conservez au frais toute la nuit.

    Préparez ensuite le confit de rhubarbe. Préchauffez le four à 175°C (chaleur tournante si vous avez). Epluchez la rhubarbe et coupez-la en tronçons de la taille de votre moule moins l'épaisseur de pâte. Beurrez une feuille de papier alu. Mélangez le sucre et la vanille que vous avez gratté dans les 3/4 de la gousse. Disposez les tronçons de rhubarbe dans le papier alu bien à plat, puis saupoudrez du mélange sucre-vanille. Emballez soigneusement et hermétiquement et cuire environ 20-25 minutes (surveillez bien la cuisson, la rhubarbe doit rester entière). Ôtez du four, versez le tout dans un bol (avec le jus), puis laissez refroidir à température ambiante, puis au frais toute la nuit.

    Le lendemain, abaissez la pâte dans votre moule (il restera de la pâte), piquez le fond et disposez au frais 20 minutes.

    Préchauffez le four à 170°C (chaleur tournante). Faire cuire la pâte à blanc 15-20 minutes. Attention à ce que les bords ne s'effondrent pas. Otez le papier sulfurisé et les billes d'argile et poursuivre la cuisson jusqu'à jolie coloration.

    Sortir la pâte et à l'aide d'un pinceau, badigeonnez le fond de blanc d'oeuf battu. Ca imperméabilise la pâte. Passez une à deux minutes au four pour sécher. Laissez refroidir à température ambiante, puis démoulez.

    Faire tremper la feuille de gélatine dans un bol d'eau froide. Versez la crème, le sucre, le quart restant de la gousse de vanille grattée dans une casserole et faire chauffer sur feu doux (la crème ne doit pas bouillir !). Ôtez du feu, ajoutez la gélatine essorée, mélangez et versez la préparation sur le fond de pâte. (Si vous utilisez de l'agar-agar, l'ajouter au moment où vous faites chauffer la crème, le sucre et la vanille) Laissez reposer la tarte à température ambiante, puis au frais quelques heures jusqu'à ce que la panna cotta se fige.

    Au moment de dresser, disposez les tronçons de rhubarbe sur la panna cotta et servir frais.

    Vous pouvez aussi réaliser cette tarte en remplaçant la rhubarbe confite par n'importe quel coulis de fruit un peu acidulé (framboise, fruit de la passion, ananas,...) à verser sur la panna cotta une fois qu'elle a bien pris...

Posté par Lucile Poppins à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,