Mousses___la_noix_de_coco

  En voyant la photo de cette recette sur le hors-série Guide cuisine pour chaque jour n°9, j'ai eu envie de l'essayer. Pour plusieurs raisons... La première étant qu'elle semblait appétissante, la seconde étant qu'elle était sensée être légère (même si pour ça, j'ai quelques doutes...) et enfin, elle recquiert une noix de coco fraîche... Et je n'avais pour l'instant jamais acheté de noix de coco fraîche... Voici donc le zigouillage en direct d'une pauvre noix de coco, qui ne m'avait pourtant rien fait !!!

Pour 4 personnes:
Préparation: 20 mn (à moins que comme moi, vous ne soyez novice en massacre de noix de coco récalcitrante... Je dirais que dans ce cas, il vaut mieux compter une quarantaine de minutes...)
Réfrigération: 2h

Ingrédients:
8 oreillons d'abricots au sirop (env. 150 g)
2 c. à s. de sirop d'orgeat
250 g de mascarpone
10 cl de crème fraîche
2 c. à s. de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
50 g de noix de coco fraîche râpée (ça représente environ 1/3 de noix de coco après massacre)
2 ou 3 blancs d'oeufs suivant la taille des oeufs

  Pour cette recette, si vous avez décidé comme moi de passer vos nerfs sur la noix de coco et de réellement l'acheter fraîche, je vous suggère de commencer par là... Pour ma part, j'ai commencé par regarder sur le net, pour savoir comment ouvrir cette chose, sachant qu'elle est remplie d'eau et qu'un grand coup de marteau ferait tout exploser... Et voici donc le résultat...

DSCF0003

 

  Ne disposant pas de scie, voici les outils miraculeux qu'il va vous falloir aller chercher dans la trousse de bricolage de votre mari... Une vrille et un bon marteau !!!

  Commencez par percer un trou avec la vrille dans un des yeux de la noix de coco (Décidemment, c'est vraiment une recette pour les jours où vous êtes vraiment énervés par la colère, comme dirait un célèbre chanteur...)

 

 

DSCF0004

 

 

Videz la noix de coco de son eau... (Si d'ailleurs quelqu'un sait quoi en faire, je suis preneuse...)

 

 

 

 

 

 

DSCF0005

 

Enfin, défoulez-vous vraiment en tapant de toutes vos forces avec le marteau sur cette pauvre noix de coco déjà mutilée. Elle devrait finir par craquer au bout d'une dizaine de coups... (Cours de torture de noix de coco n°2...)

  Ensuite, si l'écorce reste collée à la chair, continuer à taper un peu dessus pour la forme... Et voilà, il ne vous reste plus qu'à éplucher la chair et à la râper... Mais passons à la vraie recette maintenant, ce qui je vous l'accorde, sera beaucoup moins drôle...

 

  Plongez les oreillons d'abricot égouttés et coupés en lamelles, 10 mn dans le sirop d'orgeat.

  Fouettez au batteur électrique le mascarpone avec la crème fraîche, le sucre glace et le sucre vanillé.

  Fouettez les blancs en neige. Incorporez la noix de coco râpée, puis les blancs en neige à la préparation précédente.

  Versez une couche de mousse dans 4 coupelles, ajoutez les abricots et couvrez du reste de mousse. Décorez avec le reste des abricots et si vous n'êtes pas rancunière envers la noix de coco, de lamelles de noix de coco fraîche.

  Gardez 2h au frais (le temps de se remettre de ses émotions et de mettre un peu d'ordre dans la cuisine dévastée après le carnage...) et dégustez enfin... Sincèrement, ça défoule et ça en vaut la peine !!!